• Projet National C2ROP
Chutes de blocs, risques rocheux et ouvrages de protection

Newsletter n°3 – Avril 2017

C2ROP_1711x477

Newsletter n°3 – Avril 2017

Actualités du Projet National C2ROP

Le Projet National C2ROP (Chutes de blocs, risques rocheux et ouvrages de protection) vous adresse sa newsletter dans laquelle vous retrouverez les actualités des différents groupes de travail.

C2ROP rassemble 43 partenaires, acteurs du domaine des risques rocheux (maîtres d‘ouvrage, ingénieries, entreprises de travaux, chercheurs, industriels) et bénéficie du soutien du Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer.

Le Projet est structuré autour de 3 axes principaux (Aléas, Risques, Parades) dont les travaux ont démarré en 2015.

Journée Scientifique et Technique

Le Projet National C2ROP a organisé une Journée Scientifique et Technique le 21 mars 2017 à Lyon. Présentant les premiers résultats du Projet National, cette journée a rassemblée 116 personnes.
Vous pouvez dès à présent télécharger les présentations effectuées sur la page de la Journée.

Axe Parades

Du laboratoire au site d’expérimentation… Une première mondiale !

Après les campagnes d’essais en laboratoire pour la caractérisation des composants de l’écran souple C2ROP, les premiers essais à échelle réelle ont été menés par les équipes des entreprises CAN et GTS.
L’ouvrage C2ROP, spécialement conçu pour ces recherches et composé d’éléments GTS et CAN, a été soumis à une sollicitation quasi statique par un treuil contrôlé. Une première mondiale, selon les équipes chargées de recherche. Ce résultat est le fruit d’une collaboration étroite entre le monde de la recherche et de l’entreprise : GTS et CAN ont travaillé ensemble à l’installation de l’ouvrage et à la réalisation des essais, tandis que l’INSA de Lyon et le Cerema ont participé à l’instrumentation de l’écran.
Les essais d’impact en dynamique ont été réalisés en février 2017.
Les travaux de modélisations (prise en compte de phénomènes complexes tels l’effet rideau) menés par le Cerema et l’Ifsttar ont bien avancé et permettent aujourd’hui de simuler les essais réalisés. La comparaison des résultats des simulations numériques aux valeurs expérimentales permettra de valider les modèles et d’en définir les limites.

Déflecteurs ou déviateurs ? Faites le bon choix, suivez le guide !

Un guide de recommandation consacré à la conception et la pose des ouvrages déflecteurs est en cours de rédaction.
Etudes de cas, exemples d’utilisation, études expérimentales… illustreront ce document de référence. Grâce à une classification précise des différents types d’ouvrage, il aidera le décisionnaire à faire le bon choix.

Surveillance instrumentale : vers une synthèse au service des MOA et MOE

Le groupe de travail sur la surveillance instrumentale des instabilités de terrain attaque la rédaction d’une synthèse des recommandations opérationnelles. Objectif : publier ce document de référence fin 2017.
Confrontée au risque d’éboulements rocheux, une autorité responsable de la sécurité des populations et des biens menacés peut mettre en œuvre une solution de surveillance. Bien maîtrisée, cette solution constitue un moyen efficace de gestion du risque, en générant des alertes et des alarmes avant l’occurrence d’un phénomène dangereux.
L’utilisation de systèmes de surveillance d’instabilités de terrain a fait l’objet de nombreux travaux scientifiques et publications. Il est cependant aujourd’hui nécessaire d’actualiser et de synthétiser dans un unique document des recommandations opérationnelles à destination des gestionnaires d’infrastructures, des maîtres d’ouvrage et d’œuvre, rédigées à partir de leurs besoins.
En février 2016, un groupe de travail représentant l’ensemble des parties prenantes concernées par la problématique (maîtres d’ouvrages d’infrastructures linéaires de transport, collectivités locales, bureaux d’études, industriels) s’est formé.
L’objectif est d’aborder de manière concrète les aspects liés aux cadres et aux domaines d’utilisation des solutions de surveillance, mais également aux critères de choix, dimensionnement, mise en œuvre, fonctionnement et maintenance. La structuration du document est aujourd’hui finalisée et le travail de rédaction des différents chapitres (dont un glossaire) a débuté pour un rendu prévu à la fin de l’année 2017.

Ouvrages de protection : bientôt un outil d’aide à la conception

Aujourd’hui, la conception d’ouvrages de protection contre les éboulements rocheux (ex : merlon de protection) n’est encadrée que par le respect des règles de l’art. Dans le cadre du projet C2ROP, le groupe de travail « Recommandation conception merlon »* associé aux groupes « Expérimentation parement merlon » et « Modélisation Merlon » rédigent un guide de recommandations à destination des maîtres d’ouvrages, maîtres d’œuvre et bureaux d’études.
Ce guide a pour objectif de préciser les usages de ces merlons et de définir et formaliser des principes communs à leur conception.
Après avoir déterminé les limites du document et la méthodologie, puis précisé la bibliographie et détaillé l’état de l’art, le groupe de travail œuvre maintenant à la définition des méthodes de calcul de ces ouvrages.
* Les partenaires du groupe de travail sont : Géolithe, IRSTEA, IFSTTAR, IMSRN, Terre Armée, Alpes Ingé, et Texinov.

Devenir partenaire du Projet National C2ROP

C2ROP_charte_p1Tout organisme peut demander à devenir partenaire du Projet National C2ROP.
L’adhésion au projet national C2ROP permet au partenaire :

  • de bénéficier de l’ensemble des résultats du projet,
  • de participer à l’ensemble des groupes de travail,
  • de réaliser des actions de recherche définies dans le cadre du projet,
  • de partager l’expérience et la vision des problématiques traitées,
  • de participer à la production des livrables, opérationnels et répondant à ses attentes.

Pour adhérer au projet national C2ROP et ainsi devenir partenaire du projet, il est nécessaire de s’engager à respecter les conditions fixées dans la charte du projetLa charte et le programme de recherche sont disponibles sur le site du projet. Pour toute demande : contact@c2rop.fr – 01 44 13 32 79

Le Projet National est administré par l’IREX, Institut pour la Recherche appliquée et l’Expérimentation en Génie Civil. Le cluster INDURA, Infrastructures Durables en région Auvergne-Rhône-Alpes, assure la coordination en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Newsletter_C2ROP_IREX_2016-03-09 Newsletter_C2ROP_INDURA_2016-03-09

Projet National C2ROP
www.c2rop.fr – contact@c2rop.fr
+ 33 1 44 13 32 79

Gestion administrative et financière

IREX
9 rue de Berri
75008 PARIS
E-mail : contact@irex.asso.fr
Tel : +33 (0)1 44 13 32 79

Coordination Région Rhône-Alpes

INDURA
55 avenue Galline
69100 VILLEURBANNE
E-mail : indura@indura.fr
Tel : 04 82 53 51 33

Direction

Président : Roland MISTRAL (Département de la Savoie)
Directeur : Jacques MARTIN (Egis)
Directeur Scientifique : François NICOT (Irstea)
Directrice de la valorisation : Marianne CHAHINE (Cerema)

Abonnez-vous à notre Newsletter