Les groupes de travail du Projet National C2ROP œuvrent à finaliser la rédaction des guides et recommandations issus de quatre années de recherche.

L’état de l’art « Caractérisation de l’aléa éboulement rocheux » est d’ors et déjà disponible en téléchargement.

Ce document présente différentes méthodes pouvant être utilisées pour caractériser l’aléa éboulement en termes d’intensité (énergie ou volume) et de fréquence (fréquence temporelle ou probabilité d’occurrence), afin de permettre ensuite une analyse du risque. Les recommandations internationales et quelques recommandations nationales concernant les mouvements de pente en général (landslides) sont d’abord évoquées.

Le cadre théorique permettant de caractériser l’aléa rocheux et le risque associé est exposé en définissant quantitativement les différentes notions utilisées. Différentes méthodes quantitatives ou qualitatives sont ensuite présentées, pour caractériser d’abord les aléas diffus (approche globale à l’échelle d’un versant rocheux homogène), puis les aléas localisés (approche par compartiment rocheux potentiellement instable).

Sommaire 

  • Avant-propos
  • Introduction
  • Chapitre 1 – Spécificité de l’aléa éboulement rocheux
  • Chapitre 2 – Recommandations internationales ou nationales
  • Chapitre 3 – Définition quantitative de l’aléa et du risque rocheux
  • Chapitre 4 – Identification des aléas
  • Chapitre 5 – Caractérisation quantitative d’un aléa diffus
  • Chapitre 6 – Caractérisation qualitative d’un aléa diffus
  • Chapitre 7 – Caractérisation des aléas localisés
  • Conclusion
  • Bibliographie

L’état de l’art « Caractérisation de l’aléa éboulement rocheux » est édité par le Cerema, l’un des partenaires du projet national C2ROPTélécharger le Glossaire du risque rocheux