• Projet National C2ROP

Axe Aléa

A1 – Aléa de départ

Animateur : Magali FRAYSSINES (Egis)

La fréquence d’impact résulte de la fréquence de rupture, actuellement évaluée qualitativement, et de la probabilité de propagation. L’objectif est d’évaluer quantitativement la fréquence de rupture, ce qui rendra possible l’évaluation quantitative de la fréquence d’impact et du risque. L’influence des facteurs météorologiques sur la fréquence de rupture sera également étudiée, ce qui permettra la modélisation de l’influence du changement climatique.

A1.1 - Quantification de l’aléa diffus

A1.2 - Quantification de l'aléa localisé

A1.3 - Nouvelles méthodes expérimentales de mesure de l'aléa localisé

Partenaires impliqués en tranche 1 : ISTerre, BRGM, Alp’géorisques, Cerema, Irstea, 3SR, SAGE, Département de l’Isère, I2M Bordeaux, BG Ingénieurs Conseils, Ineris, Geolithe, SNCF, Isterre

A2 – Sensibilité de l’aléa déclenchement aux incertitudes et au changement climatique

Animateur : Denys BREYSSE (I2M Bordeaux)

Le contexte climatique du massif rocheux joue un rôle incontestable dans le déclenchement du mouvement des blocs rocheux. Facteurs caractéristiques du massif et des matériaux d’une part, facteurs environnementaux d’autre part sont les deux ensembles de paramètres qui conditionnent la survenue de l’aléa « chute de blocs rocheux ». Cette action s’attachera aux deux familles, avec un effort particulier de modélisation des données climatiques, et s’appuiera sur les données obtenues au sein d’autres actions pour la caractérisation des paramètres du massif. Elle exploitera en particulier des données de retour d’expérience issues de l’observation des massifs (monitoring environnemental, suivi des déformations, statistiques de chute…).
Dans un contexte de changement climatique, il convient de :

  1. préciser les valeurs et plages de variations des facteurs environnementaux les plus influents,
  2. préciser le poids de ces facteurs par une analyse fine des mécanismes de déclenchement,
  3. quantifier, sur la base du retour d’expérience, les relations entre les variables environnementales et les paramètres descriptifs du déclenchement,
  4. estimer la manière dont l’aléa déclenchement est susceptible d’évoluer pour des scenarios précis de changement climatique.

A2.1 - Modélisation de l'aléa climatique déclencheur

A2.1 - Evolution de l'occurrence des évènements extrêmes

Partenaires impliqués en tranche 1 : I2M Bordeaux, Ineris, Cerema, UJF Grenoble, Irstea

A3 – Aléa de propagation

Animateur : Franck BOURRIER (Irstea)

Cette action regroupe la réalisation d’essais de laboratoire et de terrain dans l’optique de réaliser un benchmark des différentes approches de modélisation en analyse trajectographique.

A3.1 - Benchmark logiciels trajectographiques

A3.2 - Prise en compte de la variabilité et de l'incertitude des paramètres de terrain sur l'estimation de l'aléa propagation

A3.3 - Prise en compte du couvert forestier dans l'aléa de propagation

A3.4 - Modélisation des éboulements (avalanche rocheuse) de volumes

A3.5 - Quantification de l'aléa résultant sur voie de communication

Partenaires impliqués en tranche 1 : Irstea, Ifsttar, IMSrn, Sage, Géolithe, Gts, Alp Géorisques, Céréma, BRGM, L3S-R, SNCF, BG, Département de la Savoie

Gestion administrative et financière

IREX
9 rue de Berri
75008 PARIS
E-mail : contact@irex.asso.fr
Tel : +33 (0)1 44 13 32 79

Coordination Région Rhône-Alpes

INDURA
55 avenue Galline
69100 VILLEURBANNE
E-mail : indura@indura.fr
Tel : 04 82 53 51 33

Direction

Président : Roland MISTRAL (Département de la Savoie)
Directeur : Jacques MARTIN (Egis)
Directeur Scientifique : François NICOT (Irstea)
Directrice de la valorisation : Marianne CHAHINE (Cerema)

Abonnez-vous à notre Newsletter