• Projet National C2ROP
Chutes de blocs, risques rocheux et ouvrages de protection

Activités

La première tranche du projet a été conduite de mars 2015 à mars 2017 et a permis d’apporter des résultats significatifs sur les 3 axes structurants du projet : aléa, parade, risque.

Les travaux de l’axe « Aléa » ont fait l’objet de développements scientifiques sur la quantification de l’aléa de départ (aléa diffus et aléa localisé). La sensibilité de l’aléa de déclenchement au changement climatique a été abordée en proposant une nouvelle approche de l’évaluation de la stabilité des compartiments rocheux, basée sur la réponse dynamique au bruit de fond sismique. Trois actions de recherche ont porté sur l’aléa de propagation :

  • la préparation d’un benchmark de logiciels trajectographiques avec la définition commune d’un protocole d’essai et d’analyse ainsi que d’un cahier des charges pour la recherche d’un site d’étude,
  • la quantification de l’aléa résultant sur voie de communication, en testant une nouvelle méthode de mesure de l’aléa résultant à partir de mesures d’écoute sismique,
  • la rédaction d’un questionnaire support à l’enquête sur les pratiques méthodologiques concernant l’aléa de chutes de blocs et d’éboulements rocheux.
Trajectoires des blocs de plus de 1 m3 tombant de la falaise pendant une période de 1000 ans (simulation Rockyfor3D)

Les partenaires impliqués dans l’axe « Parade » ont engagé la rédaction de trois ouvrages de référence : (i) des recommandations pour les ouvrages déviateurs, (ii) des recommandations pour la conception des merlons et (iii) des recommandations pour la surveillance instrumentale. Des expérimentations ont été menées sur différents types d’ouvrages de protection, à différentes échelles, souvent accompagnées de travaux de modélisation :

  • écrans souples : un prototype d’écran souple a été spécialement conçu et testé dans des conditions de chargement variées en vraie grandeur ; les résultats permettent de définir la stratégie d’instrumentation des essais en dynamique et d’évaluer la pertinence des modèles en cours de développement ;
  • ouvrages de génie biologique : les travaux de la tranche 1 ont permis d’explorer une piste de travail pour le développement de solutions consistant à adapter les ouvrages de génie biologique (filets ancrés sur des arbres / écrans forestiers) utilisés pour la compensation de la fonction de protection de forêts suite à une intervention sylvicole ;
  • merlons : des configurations d’expérimentations ont été définies, ainsi que les dispositifs d’instrumentation associés ; les essais seront conduits en tranche 2.
Expérimentation C2ROP génie biologique

Au sein de l’axe « Risque », des réflexions ont été menées par un groupe de travail essentiellement constitué de maîtres d’ouvrages sur des thématiques telles que les retours d’expériences, la vulnérabilité ou la gestion intégrée des risques. Elles ont abouti à la formalisation d’une structuration de principes directeurs de la gestion des risques rocheux pour les maîtres d’ouvrages, et à la définition d’outils (recommandations ou guides) sur lesquels les maîtres d’ouvrages pourront s’appuyer. Parallèlement, deux actions axées sur la modélisation ont été menées pour quantifier le risque rocheux pour un zonage réglementaire et analyser l’accessibilité et la résilience des réseaux dans le contexte du risque rocheux. Côté expérimental, des essais ont été réalisés sur des freins d’écran de filet pare-blocs anciens dans le but d’améliorer la compréhension du vieillissement des ouvrages de protection.

Dissipateur EI Montagne testé sous sollicitation quasi-statique

Gestion administrative et financière

IREX
9 rue de Berri
75008 PARIS
E-mail : contact@irex.asso.fr
Tel : +33 (0)1 44 13 32 79

Coordination Région Rhône-Alpes

INDURA
55 avenue Galline
69100 VILLEURBANNE
E-mail : indura@indura.fr
Tel : 04 82 53 51 33

Direction

Président : Roland MISTRAL (Département de la Savoie)
Directeur : Jacques MARTIN (Egis)
Directeur Scientifique : François NICOT (Irstea)
Directrice de la valorisation : Marianne CHAHINE (Cerema)

Abonnez-vous à notre Newsletter